Publications récentes de CABRI
Nouvelles

Assemblée générale des administrateurs de l’Initiative mondiale pour la transparence budgétaire (GIFT)

13 octobre 2020
Gift

Photo: Global Initiative for Fiscal Transparency (GIFT)

L’Initiative mondiale pour la transparence budgétaire (GIFT) a tenu son assemblée générale des administrateurs 2020 en ligne, du 24 au 28 août 2020. Au cours de cette réunion de cinq jours, les sujets abordés comprenaient les outils numériques novateurs, les estimations (mesures) et les évaluations, la participation du public, la justice fiscale, la modernisation des systèmes de gestion financière, la gestion financière sensible au genre, l’ouverture des finances publiques dans le cadre de la pandémie de COVID-19 et la mise en place d’une riposte ouverte ainsi que d’un redressement ouvert par le biais des plans d’action nationaux de l’OGP (Partenariat pour un gouvernement ouvert).

CABRI, en tant qu’administratrice de GIFT, a dirigé la séance sur les systèmes d’information dans le domaine de la GFP, en partageant des informations sur nos domaines d’intérêt, notamment sur : (i) les capacités de saisie, d’analyse, de présentation et d’utilisation des données, sans lesquelles les systèmes d’information deviennent simplement une coquille architecturale coûteuse sans possibilité d’améliorer le contrôle des dépenses, la surveillance ou la prise de décision ; ii) les défis qui se présentent lors de l’extension de la couverture institutionnelle d’un SIGF aux ministères, départements et agences (MDA), aux administrations publiques infranationales et aux entreprises d’État ; iii) la viabilité des systèmes transversaux au lieu d’une intégration complète ; iv) la mesure dans laquelle le SIGF peut soutenir l’efficience, l’efficacité et l’équité dans les réponses des gouvernements aux crises, telles que la pandémie de COVID-19 ; et, v) des solutions développées localement pour répondre aux contraintes identifiées également au niveau local en matière de partage de l’information.

Notre groupe était composé des spécialistes suivants : François Bekpon (Ingénieur génie logiciel, spécialiste en système d’information de gestion des finances publiques, au ministère de l’Économie et des Finances du Bénin) ; Samuel Omenka (Conseiller technique auprès du Directeur général du Bureau du budget de la Fédération du Nigéria) ; Gustavo Merino (Directeur du Département informatique (TI), au ministère de l’Économie de l’Argentine) ; Placide Mukwende (Coordinateur SIGIF au ministère des Finances du Rwanda) ; et, Nana Minta (Responsable de l’Unité « Assistance technique et soutien budgétaire » au ministère des Finances du Ghana).

Nana Minta (Ghana) a réfléchi aux capacités et aux lacunes existantes en matière de données chez les utilisateurs du SIGIF ghanéen (GIFMIS), à l’efficacité des programmes de renforcement des capacités au Ghana et au Système d’exécution et de suivi de l’état du budget (BISMS) mis au point en 2019 par son équipe lors du programme de CABRI « Renforcer les compétences en finances publiques ». Placide Mukwende (Rwanda) a donné un aperçu des capacités en matière de données de divers utilisateurs du SIGIF, de l’approche du Rwanda en matière de renforcement des capacités, de la rationalisation et de la numérisation des processus de paiement pendant la pandémie, et de l’importance croissante des mégadonnées et de l’intelligence artificielle au Rwanda. François Bekpon (Bénin) a fait part des enseignements tirés du déploiement de deux systèmes d’information aux MDA et du projet d’introduire un système d’information normalisé de la gestion financière dans les municipalités. Samuel Omenka (Nigéria) a évoqué les défis à relever pour étendre la couverture institutionnelle du SIGIF aux entreprises d’État et a donné un aperçu de la façon dont le SIGIF soutient le nouveau portail ouvert du Trésor. Gustavo Merino (Argentine) a relaté comment le système d’information du pays a aidé les opérations de trésorerie pendant la crise de la COVID-19 lorsque la distanciation sociale était en place et que la nécessité de verser des fonds aux agences dépensières était plus grande que jamais.

CABRI continuera de collaborer étroitement avec GIFT pour améliorer la qualité des données sur les finances publiques, des systèmes d’information et des rapports budgétaires des entreprises d’État, ainsi que la transparence et la redevabilité de façon plus générale.

Souscrire à la newsletter de CABRI