PublicationsRapport

Pratiques et procédures budgétaires 2015 en Afrique Le défi des assemblées législatives: le pouvoir sans information ou l'information sans pouvoir

fr Télécharger (1.75 MB)

Table de matières

1. À propos de cette enquête
2. Le défi des assemblées législatives : le pouvoir sans information ou l’information sans pouvoir
3. Le rôle des acteurs chargés d’assurer l’obligation de rendre compte
4. Les Institutions supérieures de contrôle des finances publiques
5. Rapports financiers
6. La transparence tout au long du cycle budgétaire
7. Annexe
8. Bibliographie

Des fait probants démontrent que l’ouverture budgétaire rend les gouvernements plus réactifs et redevables, réduit la corruption, optimise les affectations budgétaires et améliore la gestion des finances publiques ainsi que les services publics. Cette note, la quatrième d’une série de sept, analyse les aspects de l’ouverture budgétaire, la redevabilité verticale (reliant les citoyens et l’État) et la redevabilité horizontale (reliant les institutions et les acteurs au sein du gouvernement) dans 23 pays africains.


Année: 2017 Thème: Renforcer les Compétences en GFP, Pratiques budgétaires Countries: Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Central African Republic, Comoros, Côte d'Ivoire, Ghana, Guinea, Kenya, Lesotho, Madagascar, Mali, Maurice, Namibie, Niger, Seychelles, Sierra Leone, Afrique du Sud, Gambia, Tunisia, Ouganda Langue: Français

Souscrire à la newsletter de CABRI