Notre travailTransparence et obligation de rendre compte

Utilisation des systèmes nationaux

Dans de nombreux pays africains, l'aide publique au développement est toujours aussi élevée, à 30 % du revenu national. Réduire la dépendance vis-à-vis de l'aide et accroître l'assiette fiscale demeure une priorité nationale pour un certain nombre de ces pays. Pour assurer une transition durable, les gouvernements doivent dépenser les ressources extérieures d’une manière plus efficiente et efficace, tout en renforçant les systèmes nationaux. Dans ce contexte, l'importance d'utiliser les systèmes nationaux repose sur le fait que le manque d'intégration de l'aide dans les systèmes et les procédures d’un pays porte atteinte aux principes fondamentaux de la gestion financière : l’exhaustivité, la transparence budgétaire et l’obligation de rendre compte. CABRI vise à soutenir l’aptitude d'un pays à mieux intégrer l'aide dans le processus budgétaire et à promouvoir une utilisation plus efficace des systèmes nationaux par les partenaires du développement.

Souscrire à la newsletter de CABRI