Notre travail
Optimisation des ressources

Agriculture

En Afrique subsaharienne, 80 pour cent de la population est tributaire de l'agriculture pour ses moyens de subsistance, alors que la productivité agricole reste à des niveaux très faibles. Les dépenses agricoles sont l’un des instruments clés pour promouvoir la croissance et réduire la pauvreté. La Déclaration de Maputo de 2003 sur l'Agriculture et la Sécurité alimentaire réclame l’affectation de 10 % du budget national  au développement agricole, demande que la grande majorité des pays n’a pas encore satisfaite. Bien qu’il soit important d'évaluer si oui ou non les mauvais résultats agricoles sont expliqués par un sous-investissement, il est aussi et peut-être plus important encore de déterminer si les fonds destinés à l’agriculture sont utilisés avec efficacité et efficience. Nous réunissons des fonctionnaires des ministères de l'Agriculture et des Finances pour réfléchir aux moyens d'améliorer les dépenses publiques, dans les limites budgétaires existantes, en vue d’accroître la productivité agricole, d’améliorer l'efficience et de contribuer à la réduction de la pauvreté et à la croissance économique.

Souscrire à la newsletter de CABRI