Notre travailTransparence et obligation de rendre compte

Transparence budgétaire

La bonne gouvernance financière ne connaîtra qu’un succès limité si les gouvernements africains en général, n’améliorent pas sensiblement la transparence fiscale et budgétaire. La transparence est une valeur essentielle de la gestion des ressources publiques. La disponibilité d'informations fiables, régulières, exhaustives, utiles et accessibles sur les décisions concernant les ressources est une condition sine qua non pour la gestion responsable des fonds publics. Il faut une transparence interne et externe. Les parlementaires, les auditeurs publics et l'électorat, en l’absence de bonnes informations sur les impôts et autres sources de recettes, les dépenses et la dette, ne peuvent pas tenir le pouvoir exécutif responsable. Les gouvernements africains peuvent améliorer la transparence budgétaire assez rapidement en publiant toutes les informations budgétaires qu'ils produisent déjà pour les soumettre à l’examen du public. Le passage de la transparence nominale à la transparence active (d'avantage d’informations fournies  de manière significative) représente un défi beaucoup plus grand.

Souscrire à la newsletter de CABRI