Renforcer les compétences en GFP

Bon nombre de gouvernements africains disposent de vastes programmes de réformes de la gestion des finances publiques (GFP) qui durent depuis longtemps. Toutefois, il est très fréquent que ces réformes ne relèvent pas efficacement les défis auxquels font face les gouvernements : de nouveaux systèmes sont introduits mais les salaires sont encore payés en retard ; de nouveaux processus de passation des marchés sont adoptés mais les manuels scolaires et les médicaments ne sont toujours pas livrés dans les délais ou dans les budgets prévus ; de nouvelles lois sont votées pour maîtriser les dépenses mais les engagements excédentaires restent omniprésents.

Le programme « Renforcer les compétences en GFP (RCGFP) » a été élaboré par l’Initiative africaine concertée sur la réforme budgétaire (CABRI), en collaboration avec le programme Building State Capability (BSC) au Harvard Center for International Development. En 2017 et 2018, quinze équipes de neuf pays africains ont participé avec succès à ce programme.

Le programme RCGFP contraste avec les approches traditionnelles de la réforme de la GFP qui mettent principalement l’accent sur des solutions techniques et n’ont donné que des résultats mitigés. Le programme de CABRI estime que la réforme de la GFP ne se prête pas à une approche unique et qu’elle nécessite la gestion prudente des contraintes politiques et administratives en même temps qu’une compréhension approfondie du contexte local. À ce titre, le programme RCGFP met les équipes de praticiens gouvernementaux au centre de l’action et les munit d’une approche qui se traduit par des changements progressifs. Des problèmes de GFP localement identifiés sont abordés par le biais d’un programme structuré et pragmatique de huit mois.

Souscrire à la newsletter de CABRI