Publications récentes de CABRI
Communiqué de presse

Lancement du programme « Budgétisation inclusive et financement de la lutte contre le changement climatique en Afrique (BIFCCA) »

18 décembre 2020

Lancement du programme « Budgétisation inclusive et financement de la lutte contre le changement climatique en Afrique (BIFCCA) » : une initiative financée par l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (ASDI)

L’ Initiative africaine concertée sur la réforme budgétaire (CABRI), en collaboration avec l’Institut international pour l’environnement et le développement (IIED), le Partenariat budgétaire international (IBP) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), est heureuse d’annoncer le lancement du programme « Budgétisation inclusive et financement du la lutte contre le changement climatique en Afrique (BIFCCA) ». Il s’agit d’un programme d’une durée de cinq ans, dont la phase initiale de démarrage de 12 mois, sera suivie d’une phase de mise en œuvre de quatre ans.

Une somme de 1,2 million USD, financée par l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (ASDI) sera affectée à la phase de démarrage.

Le programme BIFCCA reconnaît que l’adaptation au changement climatique (CC) constitue un problème urgent pour les populations les plus vulnérables d’Afrique. Il reconnaît également qu’à ce jour, le CC a été abordé en grande partie comme une question « environnementale » en Afrique et dirigé par les ministères de l’Environnement, qui ne sont généralement pas très bien placés pour gérer une réponse efficace à un problème qui affecte des secteurs très divers et qui requiert leurs actions. Par ailleurs, il existe de solides arguments en faveur de l’implication des ministères des Finances (MF) dans la politique du CC ‒ du fait des impacts macroéconomiques croissants de cette politique et de ses liens avec la politique des dépenses et des recettes ‒ ainsi que de leur mobilisation des processus budgétaires élargis au niveau national et local, impliquant le gouvernement, les assemblées législatives, les partenaires du développement et la société civile. En tant qu’intervention sexospécifique, le programme BIFCCA vise également à attirer l’attention sur l’impact du CC sur les femmes.

Téléchargez le communiqué de presse.

Souscrire à la newsletter de CABRI