PublicationsRapport

Pratiques et procédures budgétaires 2015 en Afrique Gérer l’aide dans un contexte de pénurie de données

fr Télécharger (1.02 MB)

Contenu 

1. À propos de cette enquête 
2. Gérer l’aide dans un contexte de pénurie de données 
3. Situation de la fonction de la gestion de l’aide  
4. Pouvoirs des ministères dépensiers pour négocier avec les donateurs 
5. L’existence et le contenu des politiques de gestion de l’aide 
6. Base de données sur l’aide 

Selon la base de données sur les apports d’aide de l’OCDE, plus de 50 milliards USD par an d’aide publique au développement ont été octroyés aux pays africains au cours des cinq dernières années. Pour de nombreux pays africains, la gestion de l’aide est indispensable à l’atteinte de leurs objectifs de développement et à la réalisation des principes clés relatifs à l’appropriation des politiques de développement, à l’orientation vers les résultats, aux partenariats inclusifs ainsi qu’à la transparence et à la redevabilité (responsabilité) des ressources de développement. Ce document, le sixième d’une série de sept, analyse les réponses des pays aux questions sur  les mécanismes qui permettent aux ministères des Finances de réaliser la bonne gouvernance de l’aide, y compris l’existence et l’emplacement d’un service de gestion de l’aide, l’existence et la couverture des politiques de gestion de l’aide et des bases de données relatives aux informations sur l’aide ainsi que les règles en matière d’approbations nationales des projets financés par l’aide.

Année: 2017 Thème: Renforcer les Compétences en GFP, Pratiques budgétaires Countries: Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Central African Republic, Comoros, Côte d'Ivoire, Ghana, Guinea, Kenya, Lesotho, Madagascar, Mali, Maurice, Namibie, Niger, Seychelles, Sierra Leone, Afrique du Sud, Tanzanie, Gambia, Tunisia, Ouganda Langue: Français

Souscrire à la newsletter de CABRI