Publications récentes de CABRI
Événements

Cohorte 2017 du programme « Renforcer les compétences en GFP » : atelier de clôture

Pdia Graphic Fre

CABRI, en collaboration avec le programme Building State Capability (BSC) du Centre pour le développement international de l'Université d’Harvard, a organisé l’atelier de clôture pour le programme  « Renforcer les compétences en GFP » de CABRI à Rosebank, en Afrique du Sud, du 11 au 13 décembre 2017. À l’occasion de cet atelier, les 7 équipes de pays participantes (Ghana, Gambie, Lesotho, Sierra Leone, Liberia, Nigeria et Afrique du Sud) ont présenté leur processus de réforme engagé pour résoudre leurs problèmes de GFP, en mettant l’accent sur les mesures prises, les personnes participant à cet effort, les enseignements tirés et les progrès réalisés.

Parmi les réalisations mises en évidence figurent notamment l’introduction de plateformes électroniques de gestion financière visant à gérer les engagements excédentaires, des mesures ciblées visant à réduire  les virements et les arriérés, l’élaboration de structures et de documents de rapport plus efficaces, l’amélioration des processus budgétaires – grâce à une plus grande  inclusion, à un recours accru aux données et à un calendrier budgétaire plus structuré – mais aussi une collecte de données importante qui a permis de mieux cerner les problèmes des équipes, ainsi qu’une coordination étroite avec les parties prenantes autres que les ministères des finances.

Par ailleurs, étant donné que les équipes sont confrontées à des difficultés similaires dans leurs propres systèmes de GFP et concernant la mise en œuvre des réformes, l’atelier a accordé une place importante à l’apprentissage entre pairs, en mettant l’accent sur le contenu et le processus de réforme. Les sessions interactives ont permis d’obtenir un feedback constructif sur la base des expériences de chaque pays et de faire ressortir les contrastes entre les différentes approches. Les discussions animées ont également permis de soulever des questions importantes qui ont à leur tour alimenté la réflexion des équipes, telles que :

  • Inclure les parties prenantes en encourageant une plus grande appropriation du processus de réforme tout en gérant la création conjointes/pluralité des voix.
  • Éviter la bureaucratie ou la complexité excessive grâce à l’élaboration de documents tels que des directives, des modèles etc.
  • Capitaliser sur l’environnement politique (le nouveau régime politique en Gambie) ou persévérer dans un climat politique difficile  (le Liberia a réformé son système de GFP pendant la transition électorale).
  • Intégrer l’approche PDIA dans les efforts de réforme en cours et les processus institutionnels.

Forts des progrès mis en évidence au cours de l’atelier, CABRI et BSC se réjouissent à la perspective de poursuivre leur coopération avec les équipes et de collaborer avec la prochaine cohorte de réformateurs ancrés dans l’approche PDIA. Pour consulter les images de cet évènement, cliquez ici.

Souscrire à la newsletter de CABRI